Notre
savoir-faire

La botte française

(Re) découvrez
un mythe

Bienvenue à Ingrandes, en France. Ici, des mains expertes de nos 220 maîtres bottiers maîtrisent les bons gestes et complètent les machines. Le caoutchouc se forme, la botte se crée, la légende s'écrit - depuis 1853 et pour longtemps encore.

Un produit
local

Fabriqué ici...

... en préservant un savoir-faire local. Aigle possède la seule usine de fabrication de bottes en caoutchouc naturel en France, en ligne avec nos engagements pour une mode durable et responsable. Ces bottes respectent ceux qui les portent et ceux qui les font : elles sont certifiées Origine France Garantie.

Un savoir-
faire manuel

Une botte, 60 étapes...

... Et un contrôle minutieux, pour leur assurer une étanchéité parfaite et une fabrication irréprochable. Une fois à vos pieds, elles sont faites pour vous suivre des années. Rien n’est laissé au hasard : il faut deux ans pour devenir maître-bottier... Le temps d’apprendre les gestes qui n’ont (presque) pas changé depuis 170 ans.

Une expertise
centenaire

Les détails qui font la différence

La semelle

Crantée ou ultra-légère, en fonction de vos activités

Les renforts

À l’avant et sur la tige, pour résister à l’usure

La patte de serrage

Pour s’adapter à la largeur du molle

Le soufflet

Pour plus d’aisance sur la jambe

La doublure

Plus ou moins chaude, selon la saison

La matière

Du caoutchouc naturel et recyclé

Déjà testée,
bientôt
approuvée

Chaque paire de bottes fait l'objet de tests d'étanchéités ultra-poussés. L'objectif : vous garder au sec, que vous soyez sous la pluie, que vous sautiez dans une flaque ou vos deux pieds soient dans l'eau. Une vérification minutieuse et exigeante, faite dans nos ateliers

Un brevet historique

Une étape clef : la vulcanisation

Dès les Grandes Découvertes du XVe siècle, on observe que le latex est utilisé en Amérique du Sud pour concevoir certains objets du quotidien, qui peuvent presque être étanches.

Le procédé de vulcanisation va permettre de transformer le caoutchouc pour qu’il résiste aux variations de température sans devenir cassant avec le froid ou collant avec le chaud. Le caoutchouc devient largement utilisé au 19e pour fabriquer des pneus. Hiram Hutchinson, fondateur d’Aigle, achète le brevet et fait le pari de chaussures en caoutchouc.